Alimentation et confinement


Cuisine, Naturopathie / mercredi, mars 25th, 2020

Un des piliers de la naturopathie est l’alimentation : une alimentation équilibrée, saine et vivante. Le confinement bouleverse nos habitudes. Pas simple de garder un équilibre alimentaire dans ses conditions. Je vous donne ici quelques conseils.

Garder un rythme

Lorsque nous n’avons plus d’obligation (horaire de travail, de l’école des enfants…), nous avons tendance à nous lever tard, manger en décalé, grignoter dès qu’on a une petite faim. Or il vaudrait mieux garder le même rythme : mettre son réveil, planifier sa journée, planifier ses repas … On reste organisé et actif.

Pourquoi ? Pour le moral ! Après avoir passé une journée active, on se sent mieux.  Quand on a un planning en main, on est moins tenté par se vautrer sur le canapé et manger des petits gâteaux ou par regarder 10 fois jours les dernières informations (ce qui est terriblement anxiogène).

On évite de manger devant un écran, on prend le temps de mâcher pour favoriser une meilleure digestion.

Organiser ses repas

Pour sortir le moins souvent, il vaut mieux faire une liste de course et donc de planifier ses repas pour la semaine. Si ce n’est pas une habitude que vous aviez, c’est le moment de vous y mettre !

Pour mieux conserver les légumes, vous avez des astuces ici et ici. La congélation est une bonne méthode de conservation. Je vous conseille d’acheter des légumes surgelés non cuisinés (car souvent trop salés, parfois sucré et souvent bourrés d’additifs et d’exhausteurs de goût).  

Et si vous faisiez quelques repas végétariens ? Le quinoa, les légumineuses, le tofu se gardent longtemps et il est possible de faire des plats très variés.  Pour le côté pratique, vous pouvez acheter les légumineuses en bocaux mais je vous conseille de les acheter secs, de les laisser tremper puis de les cuire en grande quantité. Cela se congèle très bien également.  

Equilibre

J’avais écrit tout un article pour équilibrer une assiette. Mon conseil est d’essayé au maximum de remplir son assiette de cette façon : 1/2 en légumes, 1/4 en protéines, 1/4 en féculent et une dose de matière grasse.

Le sucre est un des pires ennemis de l’immunité.  Pourquoi pas se préparer des gouters maison ? Un gros cake peut faire l’objet de plusieurs gouter ou même tout simplement un fruit avec quelques amandes.

Le dernier conseil est de se faire plaisir : continuer à s’octroyer des repas ‘trash’ de temps en temps.

Et vous quels sont vos conseils pour mieux vivre le confinement d’un point de vue alimentaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.