Comment composer une assiette équilibrée


Cuisine, Naturopathie / mercredi, juillet 31st, 2019

De nombreuses personnes sont perdues et ne savent plus quoi mettre dans leur assiette. Ici je vous propose des conseils de base. A chacun de créer une assiette qui lui convient nutritionnellement parlant mais aussi au niveau du goût.

Composition d’une assiette

  • 1/2 de notre assiette : des légumes ! Et oui, La part belle devrait être faite aux légumes (l’idéal serait un peu de cru, et du cuit; en fonction de la saison et de votre capacité digestive)
  • 1/4 de notre assiette : une source de protéines animales ou végétale (viandes, oeufs, légumineuses comme les lentilles et les pois chiches, poissons)
  • 1/4 de notre assiettes : des céréales (riz, pain, pâtes, semoule …) ou pommes de terre.
  • ne pas oublier de mettre une source de gras : le gras est indispensable au bon fonctionnement de nos cellules et ne fait pas grossir si on les choisit judicieusement et si on en abuse pas. Il est conseillé de prendre 2 cuillères à soupe d’huile de bonne qualité par jour.

Il est possible de ‘pimper’ son assiette avec des graines (tourneseol, courge), des algues, des graines germées… Cela donnera de belles couleurs et est intéressant nutritionnelement parlant.

Il est conseillé de manger les fruits en dehors des repas.

Comment choisir ses aliments

Consommer des aliments de QUALITE est primordial et orientez-vous le plus possible vers des aliments à l’état BRUT.

  • Les légumes : choisir des légumes de saison et si possible locaux. La nature est bien faite et nous apporte ce dont nous avons besoin au bon moment (en hiver, on trouvera des courges, potimarron assez denses et riches, en été on trouvera des tomates, des melons riches en eau). Si vous les choisissez chez un producteur local, ils seront plus riches en minéraux et nutriments car ils sont récoltés à maturité et ont moins de temps de transport .
  • Les céréales : privilégier les céréales semi-complètes pour bénéficier des fibres et de minéraux. Si vous optez pour cela, prenez-les bio sinon vous faites le plein de pesticides en même temps.
  • Les protéines : il est conseillé de diminuer sa quantité de viande. En consommer moins permet de ne plus traquer les viandes en promotion (bourré d’hormones …) et d’en manger de meilleure qualité. Les légumineuses peuvent remplacer avantageusement la viande et il est possible cuisiner des plats savoureux.
  • Les corps gras : un article dédié ici

Le deuxième point est de VARIER. C’est cela qui permet d’avoir un EQUILIBRE.

Et surtout, INDIVIDUALISER votre assiette. Certaines personnes ne supportent pas de manger trop de crudités, d’autres seront intolérant au gluten. L’alimentation est également à adapter en fonction de votre mode de vie, d’une période de la vie (ménopause, période de stress …) ou d’une pathologie comme l’endométriose, fibromyalgie, syndrome de l’intestin irritable … N’hésitez pas consulter un conseiller en naturopathie qui pourra vous aiguiller.

Cliquez ici
pour pouvoir télécharger le document en pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.