Bien commencer l’automne avec la naturopathie


Naturopathie / mardi, septembre 24th, 2019

Ça y est nous voici déjà en automne. De mon côté, le début de l’automne est une période que j’apprécie énormément : les couleurs de la nature qui changent, les températures qui se rafraîchissent un peu (mais pas trop), une saison qui invite au cocooning après l’agitation de l’été et de la rentrée. Mais l’automne est aussi la saison des premiers rhumes et parfois d’une baisse de morale. Quelques petits conseils pour bien démarrer cette nouvelle saison, l’occasion de prendre de bonnes habitudes.

S’obliger à ralentir

L’automne invite à ralentir mais notre vie moderne nous le fait souvent oublier. Nous nous continuons à vivre à 100 à l’heure sans se soucier du rythme de la nature.

C’est donc le moment de prendre de bonnes habitudes et les inscrire dans son agenda par exemple : prendre du temps pour soi devrait être une priorité. L’automne est une période très agréable pour les balades, véritable bouffées d’air frais.

L’alimentation

Privilégiez une alimentation bio ou d’agriculture raisonnée, locale et de saison en faisant une très belle part aux légumes et aux fruits. Je vous parle de l’équilibre dans une assiette ici

Privilégiez également les épices qui réchauffent : cannelle, curcuma, curry…

Essayez de manger léger le soir afin que votre organisme puisse récupérer pendant la nuit.

Et pourquoi pas, essayer le batchcooking ? Le batchcooking consiste à préparer plusieurs de ses repas à l’avance. On se prend 1à2h le weekend, pour préparer plusieurs recettes pour n’avoir qu’assembler et réchauffer les prochains jours de la semaine. Cela évite la fameuse question ‘qu’est ce qu’on mange ce soir’ et de se retrouver au fast food ou commander des pizzas.

Concernant les cures détox, même si on en entend beaucoup parler à l’automne et au printemps, elles ne conviendront pas à tout le monde et doivent être individualisé. Si vous êtes sceptique concernant ces cures, je vous conseille le très bon article de ma consœur Delphine Barathier.

Des petits coups de pouce en phytothérapie

Avec les températures qui chutent, un rhume est vite attrapé. Les huiles essentielles sont de grandes alliées. Mon premier geste est d’utiliser les huiles essentielles : l‘huile essentielle de sapin est ma préférée à diffuser ou mettre quelques gouttes sur un mouchoir. Ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement et chez les enfants de moins de 6 ans.

En prévention, il est possible de faire une cure de gelée royale ou de plante adaptogène comme l‘eleuthérocoque. Un conseiller en naturopathie pourra vous aiguiller en faisant un bilan de vitalité complet et personnalisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.