L’alimentation anti-inflammatoire


Naturopathie / lundi, septembre 9th, 2019

L’inflammation chronique influerait sur énormément de maladie comme l’endométriose, les migraines, l’arthrose, le diabète. Tendre vers une alimentation anti-inflammatoire est salutaire et permet souvent de diminuer les symptômes.

Les nutriments à privilégier

Les aliments riches en omega 3

Les oméga 3 sont des graisses essentielles à notre équilibre et entraînent la libération, à l’issue d’une cascade de réactions, de substances anti-inflammatoires.

Où les trouver ? huile de colza, huile de noix, huile de cameline, sardine, anchois

Les anti-oxydants

Le stress oxydant et l’inflammation sont deux processus très étroitement liés : les radicaux libres favorisent l’inflammation. Pour contre les radicaux libres : de nombreux aliments contiennent des anti-oxydants.

Où les trouver ? légumes et fruits (surtout les légumes et fruits colorés), épices (notamment le curcuma mais aussi la cannelle), les herbes aromatiques comme le thym, des boissons comme le thé vert

Les fibres 

Elles favorisent un bon transit et participerait également à baisser l’inflammation

Où les trouver ? légumes, céréales complètes et semi-complètes

Les nutriments à éviter

Les acides gras saturés et trans

L’excès en graisses saturés ou trans provoquent un processus inflammatoire en augmentant la vulnérabilité de la membrane des cellules aux effets des prostaglandines, médiateurs de l’inflammation.

Où les trouver ? Viandes rouges et grasses, charcuterie, produits laitiers, certains produits industriels

Index glycémique élevé

Plus l’index glycémique est élevé, plus le taux de sucre augmente dans le sang. L’hyperglycémie entraine la production de radicaux libres et favorise la production de facteurs inflammatoires.

Où les trouver ? produits au goût sucré (dessert, pâtisserie, viennoiseries …) mais aussi des aliments avec des farines blanches et céréales raffinées (pain blanc, pâtes blanches surtout très cuite …), bières

Il n’y a pas de bons et mauvais aliments. Un seul aliment pro-inflammatoire ne va pas provoquer une crise mais c’est plutôt la goutte qui va faire déborder le vase. Les aliments anti-inflammatoires ne sont pas non plus miraculeux. Il s’agit de trouver un EQUILIBRE. Et l’équilibre est la somme de déséquilibre.

Pour télécharger , cliquez sur ici

Penser également à choisir des aliments de QUALITE.

Pour en savoir plus :

Les secrets de l’alimentation anti-inflammatoire de Catherine Serfaty-Lacrostinière L’alimentation endométriose de Fabien Piasco

Pour en savoir plus sur mon activité de conseillère en naturopathie, c’est ici

2 réponses à « L’alimentation anti-inflammatoire »

    1. Bonjour
      Merci pour votre commentaire. L’alimentation anti-inflammatoire est un premier pas qui peut faire du bien lorsqu’on est atteint de fibromyalgie. Le magnésium (privilégier le glycérophosphate de magnésium) peut être d’une grande aide. certaines huiles essentielles soulagent les douleurs (il y a un très bon article sur le site nana-turopathe.com). Et point très important : se reposer, prendre du temps pour soi, apprendre à se détendre. Votre maman peut aller consulter un naturopathe. De mon côté, je fais des consultations sur Vittel et commence également à prendre des RDV sur Skype. Sinon le Syndicat des professionnels de la naturopathie recense un bon nombre de naturopathe certifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.