Naturopathie et endométriose


Naturopathie / vendredi, juin 21st, 2019

Une femme sur 10 est actuellement atteinte d’endométriose. Cette pathologie peut engendrer de grandes souffrances (physique et psychique) mais elle est encore mal connue du milieu médical. La naturopathie peut aider à mieux vivre cette maladie au quotidien. En quoi consiste un suivi naturopathique lorsqu’on est atteinte d’endométriose ?

Accompagnement complémentaire à la médecine allopathique

La naturopathie propose un accompagnement complémentaire à votre suivi allopathique/gynécologique. Un naturopathe ne vous demandera jamais d’arrêter votre traitement et ça c’est le cas pour toutes les pathologies. Il est donc important d’expliquer votre traitement, vos interventions chirurgicales passées et futures s’il y en a eu pour que le protocole soit adapté.

Hygiène de vie

La première consultation est souvent assez longue (entre une et deux heures). Cette consultation sert à faire un bilan de vitalité. Le naturopathe va vous poser une multitude de question concernant votre quotidien (alimentation, source de stress, digestion, sommeil ….) afin de vous connaître au mieux.

Les premiers conseils concerneront votre hygiène de vie. L’alimentation pouvant jouer un grand rôle dans l’inflammation, il faudra très certainement faire quelques changements à ce niveau là. La gestion des émotions a également un très grand impact. Des exercices de respirations ou tout autre méthode de gestion du stress vous sera proposé. Le rôle du naturopathe est d’adapter le plus possible ses conseils à votre mode de vie, vos goûts, votre situation familiale… Mais la naturopathie n’a rien de magique : vous devenez acteur de votre santé et cela demande un certain investissement.

Protocole

Grâce au programme d’Endocoaching® de Chris Martin-Passalacqua du blog Nana-turopathe, j’ai eu un accès à un protocole qui a fait ses preuves. Ce protocole a de multiples variantes et permet de s’adapter à chaque personne.

Le protocole de base s’attaque à différentes problématiques prédominantes dans le cas de l’endométriose :

  • l’excès d’oestrogène
  • le stress oxydatif
  • l’inflammation
  • les crampes
  • l’hémorragie

Les compléments alimentaires viennent en soutien de l’hygiène de vie. Seuls, ils auront du mal à agir. La phyothérapie, la micronutrion, l’aromathérapie sont efficaces pour diminuer les douleurs et les crises.

Des moyens sont également à disposition pour les journées de crise. Les huiles essentielles peuvent notamment atténuer les douleurs et les exercices de relaxation permettent de mieux gérer cette douleur.

Si vous voulez en savoir plus sur moi et mon travail, c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.