Comment améliorer son immunité

Il existe une multitude d’astuces pour booster son immunité pendant l’hiver : je vous présente ici celle que j’utilise régulièrement.

Les tisanes

Je me fait régulièrement la traditionnelle tisane thym/citron/miel. J’utilise pour cela du thym des Vosges : le serpolet. Il est également appelé ‘thym des enfants’ : son goût est en effet beaucoup plus doux que le thym traditionnel. Je laisse infuser à couvert une cuillère à soupe pour un litre d’eau pendant environ 10 min. Il est important de couvrir pour éviter que les principes actifs ne s’évaporent. Puis je rajoute une rondelle de citron bio (ou un peu de jus de citron) et une bonne cuillère à café de miel par tasse. Il m’arrive de remplacer le citron par un petit bout de gingembre. C’est une tisane que j’apprécie particulièrement le matin. 

Le soir j’aime faire infuser un mélange mauve / coquelicot. La mauve contient du mucilage qui en fait une plante adoucissante et émolliente qui sera mise à profit dans tout les cas inflammatoires  comme celle de la bouche et de la gorge mais aussi des voies digestives . Le coquelicot est une plante pectorale (soulage les maladies liées aux voies respiratoire) et adoucissante.  J’aime bien rajouter un peu de lavande qui rehausse le goût. Je préfère boire cette tisane le soir, elle est très douce et réconfortante. De plus, le coquelicot et la lavande favorise le sommeil.

Les huiles essentielles

Pour soigner un rhume, l’huile essentielle de ravintsara est top. C’est un anti-virale puissant (surtout pour les voies respiratoire et elle renforce le système immunitaire. Je mets 2 gouttes sur un poignet et me frotte les poignets l’un contre l’autre. Les poignets sont des zones très vascularisées et permettent un passage très rapide dans le sang. Pendant tout l’hiver, cette huile essentielle ne quitte pas mon sac à main.

En diffusion, les huiles essentielles sont très utiles pour assainir une pièce. Je teste actuellement une huile essentielle de sapin fabriquée à quelques km de chez moi :  la distillerie d’huile essentielle de Vioménil dans les Vosges.

Compléments alimentaires

J’ai pris l’habitude de me supplémenter en vitamine D. D’après un rapport de l’Institut de Veille Sanitaire effectué au printemps 2012, 80% des Français ont un déficit d’apport en Vitamine D.  Elle est surnommée « la vitamine du soleil » car elle est naturellement synthétisée par les cellules de la peau sous l’action des rayons du soleil. Or en automne-hiver les journées sont courtes et peu lumineuses. Une des principale propriétés de la vitamine D qui contribue au fonctionnement normal du système immunitaire. Je privilégie la D3 qui est mieux assimilable.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *